Galerie l’Entrepôt, Monaco

du 25 Janvier au 25 février 2019. Exposition Galerie l’entrepôt Monaco

Le paradoxe du Ô : techniques mixte 80 X 80 cm. “Ô ils parlent toujours de mon grand père qui s’est planté à Roswell ! Son suicide aura fait couler beaucoup d’encre.”

Etonnement, découverte, investigations, le ô n’est jamais silencieux, venu du plus profond de notre être, il exprime une palette d’émotions spontanées.

Ici, l’artiste a choisit l’axe de l’humour pour raconter son Ô.
Le Ô d’un extra terrestre qui par sa bouche en relief, constate avec grand étonnement que le suicide de son grand père a bouleverser notre planète. La littérature, la bande déssinée, le cinéma et bien avant Roswell, la radio d’Orson Welles et sa “guerre des mondes”, suscitaient déjà des bouleversements profond face à l’irrationnel. Les affiches de cinéma, ici déclinées, en sont une des preuves, jouant délicieusement à nous faire peur face à l’inexplicable.

Alors aujourd’hui ou la possibilité est plus que probante de découvrir d’autres vies extra – terrestre, la question n’est toujours pas régler…Roswell, zone 51, vérité ou mensonge?
La vérité est ailleurs… Ô !

Galerie de L’Entrepot Monaco